Nos partenaires

Conseil départemental Loire-Atlantique

Pour Philippe Grosvalet, Président du Département "les abeilles sont bien souvent les premières touchées par la dégradation de la biodiversité floristique. La signature de la Charte L'abeille, sentinelle de l’environnement® dès 2012, devrait permettre de mieux comprendre les phénomènes de surmortalité et d’y remédier par la reconstitution de cheptels apicoles."

En 2015 : après avoir passé l’hiver à Puceul pour se protéger des frelons asiatiques, les abeilles reviennent en ville pour le printemps. Depuis 3 ans, le Département de Loire-Atlantique accueille 6 ruches sur le toit de l’Hôtel du Département, en partenariat avec l’Union Nationale de l’Apiculture Française (UNAF). En raison d’attaques croissantes de frelons asiatiques qui risquaient d’exterminer les colonies, le Département de Loire-Atlantique avait déplacé provisoirement les abeilles à la campagne pendant la période hivernale.
Les 6 ruches ont été réinstallées en mars 2015 sur le toit de l’Hôtel du Département par des apiculteurs et 3 nouvelles ruches ont également été placées sur le toit du bâtiment des Archives départementales de Loire-Atlantique à Nantes.

Ruches installées :
Toit de l'Hôtel du Département et Archives départementales
Nantes
Contacter par email

Visitez le site web de notre partenaire

Conseil départemental Loire-Atlantique en images

Actualités

Loire-Atlantique : Inauguration du partenariat le mardi 2 mai 2012 :

Depuis 2004, le Département s’est engagé dans une politique environnementale volontariste et cohérente. Routes, voies navigables, Espaces naturels sensibles, politique agricole… l’environnement est une préoccupation qui traverse toutes les politiques départementales.

La signature de la charte « Abeille, sentinelle de l’environnement » et l’installation de ruches dur l’Hôtel du Département marquent ainsi une nouvelle étape dans la préservation de la biodiversité départementale

Lire la suite sur le site du département

Loire-Atlantique : Jeudi 25 septembre 2014 : Menacées par le Frelon Asiatique, les abeilles du rucher départemental passeront l'hiver à Puceul.

Philippe Grosvalet, président du Département de Loire-Atlantique, aux côtés de l’UNAF, réaffirme la nécessité de lutter contre la progression massive de nids de frelons asiatiques en Loire-Atlantique. C’est le sens de son courrier adressé ce jour au ministre de l’agriculture, Stéphane Le Foll, dans lequel il réitère sa demande de classement du frelon asiatique en danger sanitaire de 1ère catégorie.

Lire le Communiqué de Presse

Loire-Atlantique : Lutter ensemble contre les frelons asiatiques : l'engagement de Philippe Grosvalet, Président du Département

Lutter ensemble contre les frelons asiatiques : l'engagement de Philippe Grosvalet, Président du Département

Les abeilles sont de plus en plus exposées à la prolifération
des frelons asiatiques
arrivés sur le territoire français il y a 10 ans. Ce prédateur redoutable exerce une forte pression sur les abeilles provoquant l’affaiblissement des butineuses et allant jusqu’à la mort de colonies entières. Sans moyen de lutte efficace, ce phénomène de grande ampleur représente un véritable danger sanitaire pour l’environnement. Il met non seulement en péril les populations françaises d’abeilles mais impacte aussi la filière apicole sur le plan environnemental et économique.

Aujourd’hui, suivre scientifiquement l’ampleur de la prolifération des frelons asiatiques sans agir collectivement ne suffit plus. C’est pourquoi
Philippe Grosvalet, président du Département de Loire- Atlantique,
aux côtés de l’UNAF, réaffirme la nécessité de lutter contre la prolifération des frelons asiatiques en Loire- Atlantique. C’est le sens de son courrier adressé le 6 février dernier au ministre de l’agriculture, Stéphane Le Foll, dans lequel il réitère sa demande de classement du frelon asiatique en danger sanitaire de 1ère catégorie.

« En Loire-Atlantique, 1 400 nids, voire plus, ont été recensés en 2014, 700 en 2012 et 7 en 2010. Le constat est flagrant : les frelons asiatiques sont de plus en plus présents. Les abeilles sont menacées par le frelon asiatique depuis 10 ans, et par ricochet, les productions fruitières, la diversité végétale, tout un pan de l’économie apicole. L’Etat doit coordonner la lutte contre le frelon asiatique, pour que les collectivités, dont le Département, puissent mettre en place des mesures efficaces, adaptées ànotre territoire et à l’ampleur de la situation. »

Protection des espaces naturels, évaluation de la qualité des ressources en eau, assistance technique pour l’assainissement, aide à la gestion des déchets, plan climat-énergie , soutien au développement des énergies renouvelables…
Le Département de Loire-Atlantique assume de nombreuses missions liées à la préservation des ressources et milieux naturels.
lutter-ensemble-contre-les-frelons-asiatiques-l-engagement-de-philippe-grosvalet-president-du-departement

Loire-Atlantique : Mars 2015 : Les abeilles de retour à l'Hôtel du Département de Loire-Atlantique